BLACK IS BEAUTIFUL

Paradoxalement, c'est aussi des USA qu'est parti, dans les années 1960-70, le mouvement 

" BLACK IS BEAUTIFUL".

3-picture1

lamafro

Souvenez-vous, l'Occident, Martinique incluse, découvrait l'Afro, les tresses, les nattes, les dreadlocks aussi,qui n'ont jamais été, soit dit en passant, la propriété des seuls Rastas.

En Martinique, ces coiffures nègres, dont certaines remontent à l'Antiquité, ont été introduites parJacline Labbé et sa soeur Josépha.

La découverte du feeling Black is Beautiful a été, pour Jacline Labbé "un moment d'émotion"
en 1968. 


Alors qu'elle avait été l'une des principales formatrices à l'A.F.P.A, où elle enseignait la technologie de la coiffure, elle avait organisé un mouvement de protestation afin que cet organisme de formation professionnelle pour adultes, appliquât, à coté des techniques de la coiffure occidentale, l'apprentissage de celles adaptées aux cheveux Antillais. Cette action étant restée sans résultat, Jacline Labbé donna donc sa démission.Dans son salon, sans hésiter, elle a opté pour le cheveu naturel.

lamtressescontrejour

lamlocksdos

Photos : 

- De l'Egypte Antique aux dread locks et vanilles...

- Coiffure Afro inspirée du combat d'Angela Davis aux USA

- Modèle des 1ère tresses fines portées à la Martinique au début des années 70

- Popularisées par les Rastas les dreadlocks ne sont pas un signe d'appartenance religieuse